NO Solo – Acte 0

Mon personnage étant créé, il est maintenant temps de se lancer dans l’aventure. Il faut donc un point de départ. Pour établir cela, je me sers des tables aléatoires que j’ai préparées sur Chartopia.

Intrigue : pour savoir dans quoi Lignac va s’embarquer
Vengeance : quelqu’un en veut à quelqu’un pour quelque chose et fera tout pour lui nuire.

La diseuse de bonne aventure (merci DocDandy) : pour enclencher l’inspiration
Dans les lignes de votre main : trahir et maladie

Je crois que c’est on ne peut plus clair : la maladie qui a emporté maître Ragueneau est suspecte et Lignac va tenter de savoir de quoi il retourne vraiment, probablement une affaire de vengeance.

Paris. 1647.
Lignac entre dans la chambre de feu Ragueneau. Il ouvre les volets et on découvre une pièce très en désordre.

LIGNAC, pour lui-même.
Maître Ragueneau est décédé depuis deux ans maintenant. Il est temps de faire un peu de ménage par ici. Il faut redonner vie à cette pièce. (se baissant pour regarder sous le lit) Tiens, qu’est-ce donc que cela mon cher maître ? Une bonbonnière sous votre lit ? A moitié remplie de calissons. Votre gourmandise légendaire aura survécu à votre mort. Voilà qui fera tout de même le bonheur des apprentis.

Quelques heures plus tard, devant le four de la rôtisserie.

ANTOINE, un apprenti
Maître… J’ai la nausée. Mon ventre me fait souffrir. Suis-je autorisé à prendre congés?

PHILIPPE, un autre apprenti
Maître, moi aussi, je ne me sens pas très bien.

LIGNAC
En voilà donc une coïncidence. N’auriez-vous pas abusé des calissons que je vous ai donné tout à l’heure ?

ANTOINE
Nous n’en avons mangé que deux ou trois chacun. (tendant la bonbonnière) Vérifiez par vous-même.

LIGNAC
Voilà qui est étrange. Asseyez-vous et prenez du repos. Je vais faire chercher un médecin pour qu’il vous ausculte tous les deux.

Philippe vomit au pieds de Lignac.
Un peu plus tard.

DOCTEUR DANDIN
Il y a effectivement fort à parier que vos jeunes employés se soient empoisonnés avec ces calissons. D’après les symptômes qu’ils présentent, j’ai deux hypothèses : soit les calissons se sont gâtés avec le temps, les rendant indigestes, soit ils sont composés de quelque poison. Compte tenu de leur aspect encore frais, je pencherai volontiers pour la seconde proposition. De plus, les symptômes de nos deux gourmands s’apparentent à ce que provoque généralement la tristement célèbre poudre de succession. Elle fait bien des ravages depuis quelques années. Enfin, ne vous inquiétez pas pour ces jeunes gens, ils sont vigoureux et devraient retrouver rapidement la santé. Par contre, je serais vous, je m’inquiéterais de celui qui m’a offert ces friandises.

LIGNAC
Ah ça Monsieur ! C’est qu’elles ne m’étaient pas destinées. Il s’agissait vraisemblablement d’un cadeau à l’attention de Maître Ragueneau. Je les ai trouvées dans sa chambre. Pensez-vous que cela puisse expliquer sa disparition si… inattendue ?

DOCTEUR DANDIN
Ma foi, je ne suis pas enquêteur… mais la question mérite d’être posée.

LIGNAC
Et bien Docteur, si quelqu’un a cherché à s’en prendre à maître Ragueneau, Je prête serment sur mon honneur de le retrouver et de comprendre ce qui l’a poussé à assassiner un si brave homme.

Prêter Serment sur l’Honneur : découvrir la vérité sur la mort de Maître Ragueneau
Difficulté : redoutable
Jet sous Vaillant : 20 > 12 = Revers de Fortune
Point d’Honneur : -2

Ça commence très fort… Un obstacle à surmonter avant d’aller de l’avant dans cette intrigue.

Pour traiter ce revers de fortune, je vais chercher l’inspiration en tirant dans la table des Manoeuvres de MC et dans celle de la diseuse de bonne aventure.

Manoeuvres de MC : Faites perdre des points de moral aux Héros

La diseuse de bonne aventure (merci DocDandy) : pour enclencher l’inspiration
Dans les lignes de votre main : protéger et amour

Imaginons donc que, suite à cette scène, Céleste, la femme de Lignac s’éclipse discrètement de la maison. Lignac s’en aperçoit au dernier moment et se lance à la poursuite du fiacre dans lequel il la voit monter. A bout de souffle, il perd de vue le véhicule… et deux points de moral ! Un pour la course effrénée et un autre pour le soucis que lui cause encore une fois son épouse.

Lignac va devoir retrouver sa femme avant de penser à s’enquérir de l’empoisonneur de feu son maître. Cette aventure commencera donc chez De Cornay, où Lignac imagine trouver Céleste.

Illustration : Abraham Bosse