NO Solo – Acte 1, scène 3

Infiltré chez De Cornay, Lignac est déterminé à mettre la main sur le nu de sa femme détenu par le comte.

Hôtel particulier d’Isidore de Cornay, au bout de la rue de l’Abattoir.
A l’étage, le calme règne alors que l’agitation est montée d’un cran au rez-de-chaussée depuis qu’on sait que le comte est réveillé. Lignac est maintenant seul dans le bureau.

LIGNAC, pour lui-même
Le moment semble propice à une petite visite des appartements privés du comte.
Collant son oreille à la porte du palier. Mais avant tout, écoutons voir si la voie est libre.

Être sur ses gardes
Jet sous Subtil : 16 > 12 : Revers de Fortune
Une question : De qui ou de quoi dois-je me méfier en priorité ?
La diseuse de bonne aventure nous dit : appeler et pacte.
… et comme Lignac doit s’attendre au pire
Manoeuvres de MC : Faites empirer la situation

Je vais opter pour ce qui me paraît le plus logique : un retour inopiné et amical de De Cornay.

DE CORNAY, entrant dans le bureau par une autre porte
Et bien Lignac, vous êtes encore là ? Votre blessure serait-elle plus grave qu’il n’y paraît ? Et pourquoi diable écoutez-vous aux portes ?

LIGNAC, pris par surprise
C’est que… Je préférais éviter de croiser votre maître d’hôtel. J’ai pour habitude de ne pas me faire embrocher deux fois le même jour.

DE CORNAY
Écoutez, je sais que vous ne me tenez pas vraiment en estime, mais convenez que je suis plus que correct avec vous. Oublions ce regrettable incident et conservons une relation aussi profitable que possible pour chacun de nous. La prochaine fois, préférez donc m’envoyer Céleste pour livrer les tartes. Tout se passera bien mieux ainsi. Qu’en dîtes vous ?

LIGNAC
Vous ne pouvez donc vous contenter de l’avoir en peinture ?

DE CORNAY
C’est donc cela qui vous turlupine ?
Ouvrant un tiroir, attrapant une bourse et la lançant à Lignac.
Prenez donc ! Il y en a sans doute pour trois fois le prix de vos tartes. Rentrez chez vous et oubliez donc cette histoire.

LIGNAC
Vous m’insultez ! Si vous souhaitez que j’oublie cette affaire, donnez moi donc ce tableau sur le champ.

Le ton monte et Lignac essaie de savoir de quel bois se chauffe le comte.

Cerner quelqu’un
Jet sous Subtil : 11 < 12 : Succès Partiel
Une question : Qu’est-ce qu’il ne veut pas que je sache ?
Bien évidemment, il ne veut pas que Lignac sache où se trouve le fameux tableau… mais des coups d’œil un peu trop fréquents derrière Lignac semblent indiquer que la toile se trouve derrière la porte opposée à celle par laquelle De Cornay est rentré dans le bureau.

LIGNAC, s’engouffrant dans porte derrière lui
Et bien Monsieur le Comte, si vous ne me le donnez pas, je m’en emparerai par moi-même !
Jetant un regard circulaire dans le petit boudoir dans lequel il vient de rentrer
Où est donc ce maudit tableau ? Ah, le voilà !

Je manque un peu d’inspiration, voyons ce que la bonne fortune de Lignac lui réserve maintenant qu’il a trouvé ce qu’il était venu chercher.
La diseuse de bonne aventure nous dit : prendre et armes.

Disons que De Cornay s’empare d’une dague dans un tiroir de son bureau et suit Lignac dans le boudoir, le privant de toute retraite.

DE CORNAY, menaçant Lignac de sa dague
Reposez tout de suite ce tableau et déguerpissez !

LIGNAC
Autant je vais faire l’impasse sur votre première proposition, autant je m’exécute pour la seconde !

Lignac se sert du tableau comme bouclier pour bousculer et faire pivoter De Cornay afin de sortir du boudoir et de s’échapper par le bureau.

Tout en finesse
Jet sous Subtil : 13 > 12 : Revers de Fortune
De Cornay lâche sa dague, se saisit du tableau et accompagne le mouvement de rotation imprimé par Lignac pour le renvoyer dans le boudoir. Emporté par le mouvement, Lignac tombe au sol et lâche le tableau (- 2-PM). Lignac est à 4-PM.

DE CORNAY, tenant toujours le tableau dans ses mains
Si vous le prenez ainsi, j’ai bien peur qu’Albertine ne puisse rien pour vous après ce que je vais vous faire subir !

LIGNAC, se redressant tant bien que mal
C’est ce que nous verrons !

Sur ces mots, Lignac se projette en avant vers le tableau afin de le transpercer avec sa tête.

Employer la manière forte
Jet sous Gaillard : 8 = 8 : Succès Partiel
Lignac parvient à crever la toile de sa tête jusqu’au cou (+ 1-PM), mais De Cornay ne lâche pas prise sur le cadre, tenant Lignac à sa merci (- 1-PM). Lignac reste à 4-PM.

DE CORNAY
Ça, vous allez me le payer cher !

LIGNAC
Encore faudra-t-il vous saisir de moi ! Je suis aussi insaisissable qu’une motte de saindoux !

Lignac attrape lui-aussi le cadre du tableau, mais au lieu d’essayer de se dégager par la tête, il tire vivement vers le bas pour se dégager par les pieds.

Semer le trouble
Jet sous Flamboyant : 3 < f7 : Succès Total
Suivant le mouvement de Lignac, De Cornay se retrouve penché en avant et quand Lignac se dégage complètement du tableau, il lui envoie un coup de genou sec dans le nez (- 2-PM). De Cornay est à 4-PM.

Le tableau étant définitivement détruit, Lignac profite du trouble de De Cornay pour s’enfuir par le bureau, dévalant les escaliers quatre par quatre avant de sortir dans la rue sans demander son reste.

Rôtisserie Ragueneau, rue Saint Honoré

LIGNAC, à sa femme, triomphant
Comme je te l’avais promis, ce tableau ne te causera plus soucis.

Célébrer une victoire
+ 1-PM, Lignac est à 5-PM
Serment +8-PH : détruire la toile de nu de sa femme détenue par De Cornay (dangereux, 20-PH)

CELESTE
Tu as réussi à obtenir du Comte qu’il te le rende ?

LIGNAC
Disons que ta beauté est telle qu’elle a crevé la toile. Je ne pense pas que quiconque puisse encore te reconnaître sur ce chef d’œuvre. Par contre, je doute que le Comte nous commande encore des hors d’œuvre à l’avenir.

CELESTE, perplexe
Tu ne cessera donc jamais de me surprendre.
Embrassant son mari. Quoiqu’il en soit, je te remercie.

Honorer votre serment
Jet sous serment : 17 < 20 : Succès Partiel (+2 Prestige)
Concernant la suite de cette histoire, voyons ce que dit la diseuse de bonne aventure : recruter et alliés.

Imaginons donc que Céleste n’est pas la seule femme que De Cornay fait chanter…

CELESTE
Je peux te l’avouer maintenant, je suis soulagé d’être sortie de l’emprise du Comte, mais je sais que d’autres jeunes femmes sont encore en mauvaise posture à cause de lui. C’est auprès de l’une d’elle que j’étais hier…

LIGNAC
Foi de Lignac, ce vil libertin ne s’en tirera pas à si bon compte et je n’aurais de cesse de soustraire les naïves qui, comme toi, sont tombées dans son piège… ou je ne m’appelle plus François !

Prêter Serment sur l’Honneur : délivrer les jeunes filles de l’emprise de De Cornay
Difficulté : redoutable
Jet sous Vaillant : 6 = f6 : Succès Total
Point d’Honneur : +4 (+2 serment honoré) = 6-PH
La première chose à faire pour honorer ce serment est évidente, il faut aller voir cette autre femme dont parle Céleste pour savoir comment l’aider.

Je vais en rester là et il me semble qu’il est temps d’utiliser la manœuvre de Fin de session pour clore cet acte :
– ai-je combattu une injustice significative ? indubitablement ! +1 point de Prestige
– ai-je agi de manière honorable ? infiltration et tentative de vol… pas vraiment !
– ai-je fait preuve d’audace ? carrément ! +1 point de Prestige
– mes actions ont-elle provoquée une situation rocambolesque ? toutes ces histoire de tableaux… je crois bien ! +1 point de Prestige
– 3 attributs cochés : 3 point de Prestige
– personne n’est mort : 1 point de Prestige
=> 7 points de Prestige
Lignac a 9 points de Prestige ce qui me permet de choisir un avancement : +2 en Subtil (Lignac passe à 14/f7)

Illustration : Abraham Bosse